CENTRE DE REFERENCE
MALADIE DE RENDU-OSLER

Service de Génétique
Hopital Femme - Mère - Enfant
Bâtiment A1 - 1er étage
59 Boulevard Pinel
69677 BRON Cedex
Tél. 04 27 85 65 24/25
Protocoles de Recherche Clinique - Etudes terminées

  • Atero :

    Essai clinique randomisé de l’Acide Tranexamique sur les épistaxis de la maladie de Rendu-Osler – Effets bénéfiques ou iatrogènes.
    Cette étude a été mise en place pour tester l’efficacité de l'acide tranexamique en prise orale dans le traitement des épistaxis, estimée par le temps moyen mensuel d'épistaxis. Ce traitement est en effet pris régulièrement par les patients, sans que l’efficacité à ce jour, n’ait été démontrée. Il s’agit d'un essai clinique comparatif randomisé en quadruple insu contre placebo, en plan croisé pour deux périodes de trois mois déterminées aléatoirement (alternant placebo ou molécule active) sur une durée de six mois. Cette étude est terminée depuis 2010. Au total 170 patients ont été inclus et 135 randomisés. Cette étude a montré que pendant la phase de traitement par Exacyl, la durée moyenne des épistaxis était inférieure à la durée observée pendant la phase de traitement par placebo. La différence moyenne est d’environ 10 min/mois entre les deux groupes, avec bien sûr, des variations individuelles, c'est-à-dire des patients qui ne sont pas du tout améliorés, à l’inverse des patients qui ont eu une amélioration supérieure à 10 min.

  • Sonovue :

    Comparaison du scanner hépatique et de l’échographie avec produit de contraste (Sonovue®) chez les patients atteints de la maladie de Rendu-Osler avec échographie Doppler normale.
    Afin d’évaluer la sensibilité d’un nouvel examen diagnostic potentiellement très intéressant, l’échographie avec produit de contraste (Sonovue®), chez les patients atteints de maladie de Rendu-Osler pour le dépistage de atteintes hépatiques, une étude prospective a été menée. Les patients vus consécutivement à la consultation du Centre de Référence ont été informés de la possibilité de participer à cette étude sur l’évaluation de l’échographie de contraste dans la maladie de Rendu-Osler. Cette étude s’est terminée en février 2010, au total 29 patients ont été inclus. Cette étude a montré que l’échographie Sonovue® avait une excellente sensibilité pour le diagnostic, comparable à celle du scanner. Toutefois, elle nécessite un opérateur expérimenté.

  • Description de l’évolution des paramètres d’échographie cardiaque lors d’atteintes hépatiques sévère de la maladie de Rendu-Osler

    Tous les patients vus consécutivement par le centre de Référence entre mai 2007 et novembre 2009, présentant une dyspnée à l’effort ou au repos et/ou des signes cardiologiques ont été adressés au Dr Isabelle Ginon (Praticien Hospitalier en cardiologie) pour un avis cardiologique et une évaluation de l’index cardiaque par échographie cardiaque. Cette étude a permis de montrer l’intérêt de la surveillance cardiologique dans la maladie de Rendu-Osler et les critères à surveiller pour évaluer la gravité de l’atteinte hépatique et de son retentissement cardiaque qui va conditionner le traitement. Un article a été publié en 2012 sur ces résultats (Ginon I et al. Hereditary hemorrhagic telangiectasia, liver vascular malformations and cardiac consequences. Eur J Intern Med. 2013 Apr;24(3):e35-9.)

  • Metafore : Maladie de Rendu-Osler : Etude de l’efficacité et de la tolérance du Bevacizumab utilisé pour le traitement des formes hépatiques sévères. Etude de phase II.

    Le bevacizumab est un anticorps monoclonal connu pour ses propriétés anti-angiogéniques. Après la description dans la littérature de cas où des personnes, atteintes de Rendu-Osler, avaient été améliorés par un traitement par le bevacizumab, il était important de confirmer cette efficacité avec un essai clinique spécifique. L’étude débutée en 2009 est terminée depuis fin 2011, 25 patients, avec une atteinte hépatique sévère accompagnée d’un hyperdébit cardiaque, ont été traités. La posologie des injections IV de bevacizumab était de 25 mg/kg avec 6 cures espacées de 2 semaines. Les résultats ont été très satisfaisants puisque chez 23 patients il a été observé une diminution de l’hyperdébit cardiaque (avec normalisation des valeurs chez 5 d’entre eux) induit par l’atteinte hépatique, ainsi qu’une diminution significative des épistaxis (de 221 minutes par mois en moyenne avant le traitement à 42 minutes par mois 6 mois après le début du traitement). Les résultats de cette étude ont été publiés dans une revue scientifique : S. Dupuis-Girod, I. et al. Use of Bevacizumab among patients with hereditary hemorrhagic telangiectasia associated with severe hepatic vascular malformations and high cardiac output. JAMA 2012, 307;9:948-955. Grâce à ce travail, une RTU (Recommandations Temporaire d’Utilisation) a été demandée pour l’utilisation du bevacizumab dans la maladie de Rendu-Osler et plusieurs patients ont pu bénéficier de ce traitement. La durée de l’amélioration après un traitement par bevacizumab est variable d’un patient à un autre.

  • Etude pharmacocinétique dans le cadre de l’étude Métafore.

    Lors du protocole Métafore, des prélèvements sanguins ont été réalisés afin de voir si l’on pouvait prévoir la réponse des patients en fonction des dosages pharmacocinétiques. L’étude est actuellement en cours.

  • Ellipse : Etude de phase I évaluant la tolérance du bevacizumab en spray nasal pour le traitement des épistaxis dans la maladie de Rendu-Osler.

    Afin de limiter les effets indésirables systémiques du bevacizumab et de faciliter son administration, une application locale semble adaptée. Pour cette étude réalisée entre 2011 et 2013, 40 patients ont été inclus et ont reçu des pulvérisations de bevacizumab aux doses suivantes : 12,5 mg, 25 mg, 50 mg, 75 mg, et 100 mg, certains patients ont reçu un produit placebo. Une excellente tolérance du produit a été observée. Les résultats de cette étude ont été publiés dans une revue scientifique : S. Dupuis-Girod, et al. Ellipse study. A phase I study evaluating the tolerance of bevacizumab nasal spray in the treatment of epistaxis in hereditary hemorrhagic telangiectasia. mAbs 6:3, 1-6; May/June 2014; 2014 Landes Bioscience. Grâce à ces résultats une étude d’efficacité peut être planifiée.


    Site des Hospices Civils de Lyon FAVA
    Filière des Maladies Vasculaires Rares
    avec atteinte Multisystémique
    AMRO


  • Centre National de Référence - Maladie de RENDU-OSLER